Chirurgie >> Chirurgie de dérivation >> miniGBP

Le « Mini Gastric By-Pass » ou « Bypass Oméga » : miniGBP ou GBPΩ :

Il s’agit d’une chirurgie mixte entre restriction et malabsorption, dérivée du GBP classique

Cette opération consiste à créer une poche gastrique (un peu plus grande que dans le GBP) où arrivent les aliments qui passeront directement dans l’intestin. L’intestin n’est pas court-circuité comme dans le GBP.

  • La perte de poids s’explique par quatre mécanismes :
  • La taille de la poche gastrique
  • La malabsorption liée à la diminution de la longueur du jéjunum utile (anse commune)
  • La réduction de sécrétion d’hormones stimulant la faim comme la ghréline

Le Dumping Syndrome associé entraînant une aversion des aliments sucrés.

Le Dumping Syndrome est un malaise consistant en des transpirations, une diarrhée secondaire au passage rapide d’aliments sucrés dans l’intestin.

L’opération a été décrite par Ruthledge et Alvarez Cordero.

Les différences par rapport au GBP sont donc les suivantes :

  • Poche gastrique plus longue et plus grande
  • Pas de court-circuit des sécrétions gastriques, biliaires et pancréatiques. Il n’y a pas d’anse alimentaire et l’anse biliaire est calculée à 200cm.

miniGBP ou GBPΩ

Avantages et inconvénients par rapport au GBP :

  • Avantages
    • La suture (jéjuno-jéjunale) ne doit pas être réalisée et donc,
      • gain de temps de 15’
      • absence de risque de fistule à ce niveau (mais ce risque est très faible dans le GBP
  • Inconvénients
    • Reflux biliaire : Vu la remontée des sécrétions gastriques, biliaires et pancréatiques vers la poche gastrique, on peut constater des irritations avec ulcérations gastriques, voire reflux œsophagien. Le traitement consiste en une réintervention et transformation en GBP
    • Risque de fistule sur les agrafages gastriques : Le risque est plus élevé que dans le GBP (car la poche est plus longue) et similaire à la SG. Le traitement consiste en des réinterventions précoces et parfois mise en place de prothèses endoscopique

En post-opératoire immédiat, il y a :

  • une sonde gastrique pendant un à deux jours uniquement dans les interventions compliquées (certains GBP en réintervention après anneau ou agrafage)
  • une radiographie systématique le lendemain de l’intervention
  • une perfusion pendant un à trois jours
  • deux drains pendant deux jours
  • Pas de sonde urinaire

En post-opératoire tardif, il y a :

  • Prescription de vitamines, fer, calcium,...
  • Des consultations répétées de surveillance de la perte de poids
  • Des prises de sang de contrôle
Calcul de votre IMC

Calculez votre IMC

(Indice de Masse Corporelle) et analysez le facteur de risque de votre IMC.

Calculez
Forum Chirobes

Accédez à notre

forum en ligne sur la chirurgie de l'obésité, destiné aux patients et aux professionnels.

Voir le forum
Newsletter

Inscrivez-vous à

notre newsletter et

recevez régulièrement des infos sur la chirurgie de l'obésité.

Inscrivez-vous
A consulter